Edit

COVID-19 Updates

SERVICES

Centre de conseil volontaire et de dépistage du VIH

Au Cambodge, le premier cas de VIH a été diagnostiqué en 1991. Après un pic de prévalence de 1,4% à 1,7% entre 2001 et 2003, le taux de prévalence a aujourd’hui chuté à environ 0,6%. En 1995, l’Institut Pasteur du Cambodge (IPC) a été le premier centre à mettre en place un centre de conseil volontaire et de dépistage du VIH. Ce service est entièrement financé par l’IPC. Au fil des années, le nombre de centres dans tout le pays a considérablement augmenté. À la fin de l’année 2010, il y avait déjà 246 CDAG dans le pays (source : Centre national sur le VIH/Sida, la Dermatologie et les IST – NCHADS). Toutefois, le centre de conseil volontaire et de dépistage du VIH de l’IPC est un centre de référence pour les confirmations de dépistage positifs, d’où le pourcentage élevé de tests confirmés positifs. Le centre dispose d’un médecin embauché à temps plein, qui travaille sous la supervision d’un autre médecin.

EN 2019

0

consultations pré-test ont eu lieu et les patients ont bénéficié d'une sérologie VIH gratuite.

EN 2018

0

Il y a eu 680 consultations pré-test dont 673 ont été suivies de conseils post-test.

EN 2017

0

il s'agissait de 636 consultations pré-test dont 633 suivies de conseils post-test.

EN 2016

0

consultations pré-test dont 618 suivies de conseils post-test en 2015).

OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI
7:00 am to 11:30 am