Edit

COVID-19 Updates

À propos de nous

L’Institut Pasteur du Cambodge (IPC) est une institution de recherche cambodgienne à but non lucratif. En 1992, l’IPC a été rouvert sur la base d’un accord avec le gouvernement royal du Cambodge (RGC) et l’Institut Pasteur (IP, Paris, France) renouvelé en 2013. L’IPC opère sous le haut patronage du ministère de la santé cambodgien (MoH), pour le compte de laquelle, il mène des recherches en sciences de la vie, en santé, offre des services au public et conduit des activités de formation.

The Institut Pasteur du Cambodge (IPC) is a Cambodian non-profit research institution. In 1992, the IPC was re-opened based on an agreement with the Royal Government of Cambodia (RGC) and the Institut Pasteur (IP, Paris, France) that was renewed in 2013. The IPC operates under the senior patronage of the Cambodian Ministry of Health (MoH), on behalf of which, it carries out life sciences and health research as well as public services and training activities.

L’IPC joue un rôle majeur dans les sciences de la vie et la recherche en santé contre les maladies infectieuses émergentes (humaines / animales) en coopération avec des partenaires nationaux et internationaux. L’IPC est membre du Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP, 32 institutions). Par ailleurs, conformément à l’accord de 1992 entre le RGC et l’IP (Paris), SE Prof.MAM Bunheng, Ministre cambodgien de la Santé et le Pr Stewart COLE, Directeur Général de l’Institut Pasteur (Paris) sont les co-président conseil d’administration annuel de l’IPC . Depuis janvier 2021, la Direction IPC est composée d’un Directeur Exécutif, Dr Laurence BARIL (Expert Technique International du Ministère Français de l’Europe et des Affaires Etrangères), d’un Directeur Adjoint, Dr LY Sowath (Chercheur senior du MoH et IPC), et un Directeur Financier, M. Christophe MOUSSET (IP, Paris).

 

L’IPC est composé de plusieurs entités: un service administratif et financier (y compris la maintenance des laboratoires et la métrologie), plusieurs services publics (Laboratoire de biologie médicale (LBM), Laboratoire de sécurité alimentaire et de l’environnement (LEFS), Centre de vaccination international, trois centres de prévention de la rage. (Phnom Penh, Kampong Cham et Battambang)), cinq unités de recherche (Immunologie, Entomologie, Virologie, Paludisme et Épidémiologie / Santé publique) et quatre groupes de recherche (AMR / TB, Clinical Research, One Health et Geohealth) et un service de Métrologie partagé. L’IPC accueille des chercheurs locaux permanents (n = 8) et 9 chercheurs internationaux détachés de l’Institut Pasteur (Paris, n = 6), de l’Institut national de recherche pour le développement durable (IRD, n = 2) et de la recherche agronomique pour le développement (CIRAD, n = 1). De plus, plusieurs chercheurs seniors et post-doctorants travaillent sur des projets spécifiques. En décembre 2020, 32 scientifiques étaient présents sur le campus pour un effectif total d’environ 290 personnes (14 nationalités). L’IPC bénéficie du soutien de plusieurs partenaires internationaux de coopération et de développement pour assurer ses missions.

 

L’IPC est également impliqué dans la formation de niveau post-universitaire. Chaque année, l’IPC accueille une centaine d’étudiants dans les domaines des sciences biomédicales et de l’ingénierie, ainsi que des étudiants en master et en doctorat en sciences de la vie de différentes universités basées au Cambodge et dans d’autres pays. L’IPC est également un partenaire de première ligne des Masters Internationaux d’Infectiologie issus d’un partenariat entre l’Université des Sciences de la Santé (USS, Phnom Penh) et de l’Université Paris-Saclay (France).

 

Les laboratoires de l’IPC sont parmi les plus efficaces au Cambodge et en Asie du Sud-Est (SEA) pour le diagnostic et l’étude de la transmission des agents pathogènes, l’analyse des marqueurs biologiques et génétiques de gravité ou de résistance aux antimicrobiens (RAM), la prévention des maladies infectieuses humaines / animales et la recherche clinique.

Dr. Laurence BARIL

IPC Director

Etablie en 1953 t ré-ouvert en 1992, l’institut Pasteur du Cambodge (IPC) est une institution de recherche sous tutelle du Ministère Cambodgien de la Santé et de l’Institut Pasteur à Paris (France). L’IPC a pour missions de réaliser des recherches de grnade grande qualité et innovantes en santé concernant les maladies infectieuses et émergentes mais aussi d’offrir des services pour l’environnement et l’hygiène alimentaire, la vaccination et la biologie médicale, ainsi que de contribuer à la formation des médecins, pharmaciens, vétérinaires, ingénieurs, masters et docteurs en sciences biologiques du Cambodge et internationalement. En tant que membre du Réseau International des Institut Pasteur (RIIP), l’IPC bénéficie de la dynamique du Réseau dont 10 institutions sont basées dans la région Asie-Pacifique, de l’Iran à la Nouvelle Calédonie.

L’IPC réalise ses activités de recherche et de santé publique pour la lutte contre les maladies transmissibles en partenariat avec les hôpitaux, les centres cambodgiens spécialisés du Ministère de la Santé (CDC, NIPH, CENAT, NCHADS, CNM, …), du Ministère de l’Agriculture, Forêt et Pêche, et des principales universités du Cambodge (USS, ITC, URPP, URA, UP …). L’IPC accueille des étudiants et des stagiaires du Cambodge et du monde entier.

 

Les besoins pour une recherche innovante de grande qualité sont importants contre la rage, la tuberculose, le VIH, les hépatites, la dengue et les autres maladies vectorielles, les virus émergents qui continuent d’entrainer une forte morbidité et mortalité au Cambodge. De plus, la lutte contre les infections bactériennes est compromise par l’augmentation de la résistance aux antibiotiques. Si le paludisme est en régression, les parasites résistant aux traitements sont présents. Tous ces aspects nécessitent que l’IPC continue de développer ses recherches et ses activités au service de la population du Cambodge et de la sous-région du Grand Mekong.

 

L’IPC héberge plusieurs laboratoires de référence pour un certain nombre d’agents pathogènes (grippe, rage, dengue, COVID-19 …) ; de nombreux programmes sont en place afin d’identifier, diagnostiquer et séquencer les agents pathogènes émergents y compris les zoonoses. En 2008, en réponse aux besoins de bio-sûreté et de biosécurité afin de traiter les échantillons biologiques dangereux et/ou lorsque le pathogène n’est pas encore connu, IPC a été équipé du seul laboratoire de haute sécurité (BSL-3) du Cambodge. Grâce au support de partenaires du développement ou à travers les projets de recherche, l’IPC renouvelle ses équipements pour son BLS-3 et, en 2021, une mini-plateforme de séquençage.

 

La pandémie de COVID-19 illustre bien l’importance de l’IPC au niveau national, régional et international. Dès Janvier 2020, à la demande du Ministère de la Santé, en utilisant notre capacité de niveau BLS-3 conjointement au développement de tests diagnostiques, l’IPC a mis en œuvre, validé et assuré l’identification des cas de COVID-19 au Cambodge. L’IPC a également appuyé le CDC cambodgien qui coordonne la réponse au niveau national contre COVID-19 avec ses compétences en gestion de données et en épidémiologie. Ainsi, de Janvier 2020 à Mai 2020, l’IPC a été le seul laboratoire de diagnostic et d’identification du COVID-19 au Cambodge. Depuis Juin 2020, le NIPH contribue activement à cet effort national de diagnostic de la COVID-19 et d’autres laboratoires devraient être équipés d’ici mi 2021. Fin 2020, l’iPC aura fait près de 180,000 COVID-19 tests RT-PCR pour le Ministère de la Santé, aura contribué à l’investigation des cas de COVID-19 en partageant son expertise pour les sérologies et le séquençage des souches virales.

 

L’unité de virologie a aussi réussi à cultiver et séquencer le virus (SARS-CoV-2) à partir d’échantillons cliniques de patients infectés. Ceci contribuera aux efforts mondiaux de diagnostic et de développement de vaccins et de médicaments contre la COVID-19. En avril 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a nommé l’IPC comme un des Laboratoires Globaux de Référence pour la COVID-19. Le réseau de l’OMS de Laboratoires Globaux de Référence pour la COVID-19 est composé de laboratoires capables de fournir des tests de confirmation pour COVID-19 et d’accélérer la validation de nouvelles techniques (tests ou équipement) et des vaccins et traitements spécifiques lorsqu’ils seront accessibles. C’est une reconnaissance importante pour IPC et pour le Cambodge.

 

Nous tenons à remercier le Gouvernement Royal du Cambodge, l’OMS, les partenaires nationaux et internationaux du développement, les donateurs privés pour leur confiance et leur soutien à l’IPC dans la lutte contre la COVID-19. Ces soutiens financiers ont permis à l’IPC de faire face aux multiples obstacles créés par cette crise sanitaire et d’appuyer quotidiennement le Ministère de la Santé. Il est maintenant nécessaire de combiner les efforts de diagnostic et de surveillance à des efforts de recherche sur ce nouveau virus, ses modes de propagation et la réponse immune chez l’homme. Ceci n’est possible que dans le cadre de collaborations scientifiques d’excellence. Il s’agit bien sûr d’être mieux préparer pour les prochaines émergences de nouveaux pathogènes et de continuer une recherche d’excellence sur les autres pathogènes connus.

 

Le personnel de l’IPC, conscient des enjeux et de ses responsabilités, s’investit totalement, avec ses partenaires et le Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP), dont il partage les valeurs d’innovation, de solidarité, de passion, de responsabilité, de multiculturalisme afin de comprendre et combattre les maladies infectieuses et permettre à tous les cambodgiens de bénéficier du meilleur bien-être possible.

L'histoire de l’IPC

Décembre 1953: L'histoire d'IPC
Janvier 1958 L'histoire d'IPC
1986 - 1994 L'histoire d'IPC
27 août 1992 L'histoire d'IPC
29 mars 1994 L'histoire d'IPC
10 février 1995 L'histoire d'IPC
11 mars 2013 L'histoire d'IPC

L'histoire de l’IPC

Décembre 1953: L'histoire d'IPC
Janvier 1958 L'histoire d'IPC
1986 - 1994 L'histoire d'IPC
27 août 1992 L'histoire d'IPC
29 mars 1994 L'histoire d'IPC
10 février 1995 L'histoire d'IPC
11 mars 2013 L'histoire d'IPC

Main National Partners

Main International Partners