loader image
Edit

COVID-19 Updates

Pre-Departure COVID-19 Test

À propos de nous

L’Institut Pasteur du Cambodge (IPC) est une institution de recherche cambodgienne à but non lucratif. En 1992, l’IPC a été réouvert sur la base d’un accord avec le gouvernement royal du Cambodge (RGC) et l’Institut Pasteur (IP, Paris, France) renouvelé en 2013. L’IPC opère sous le haut patronage du ministère de la santé cambodgien (MoH), pour le compte de laquelle, il mène des recherches en sciences de la vie, en santé, offre des services au public et conduit des activités de formation.

The Institut Pasteur du Cambodge (IPC) is a Cambodian non-profit research institution. In 1992, the IPC was re-opened based on an agreement with the Royal Government of Cambodia (RGC) and the Institut Pasteur (IP, Paris, France) that was renewed in 2013. The IPC operates under the senior patronage of the Cambodian Ministry of Health (MoH), on behalf of which, it carries out life sciences and health research as well as public services and training activities.

L’IPC joue un rôle majeur dans les sciences de la vie et la recherche en santé contre les maladies infectieuses émergentes (humaines / animales) en coopération avec des partenaires nationaux et internationaux. L’IPC est membre du Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP, 32 institutions). Par ailleurs, conformément à l’accord de 1992 entre le RGC et l’IP (Paris), SE Prof.MAM Bunheng, Ministre cambodgien de la Santé et le Pr Stewart COLE, Directeur Général de l’Institut Pasteur (Paris) sont les co-président conseil d’administration annuel de l’IPC . Depuis janvier 2021, la Direction IPC est composée d’un Directeur Exécutif, Dr Laurence BARIL (Expert Technique International du Ministère Français de l’Europe et des Affaires Etrangères), d’un Directeur Adjoint, Dr LY Sowath (Chercheur senior du MoH et IPC), et un Directeur Financier, M. Christophe MOUSSET (IP, Paris).

 

L’IPC est composé de plusieurs entités: un service administratif et financier (y compris la maintenance des laboratoires et la métrologie), plusieurs services publics (Laboratoire de biologie médicale (LBM), Laboratoire de sécurité alimentaire et de l’environnement (LEFS), Centre de vaccination international, trois centres de prévention de la rage. (Phnom Penh, Kampong Cham et Battambang)), cinq unités de recherche (Immunologie, Entomologie, Virologie, Paludisme et Épidémiologie / Santé publique) et quatre groupes de recherche (AMR / TB, Clinical Research, One Health et Geohealth) et un service de Métrologie partagé. L’IPC accueille des chercheurs locaux permanents (n = 8) et 9 chercheurs internationaux détachés de l’Institut Pasteur (Paris, n = 6), de l’Institut national de recherche pour le développement durable (IRD, n = 2) et de la recherche agronomique pour le développement (CIRAD, n = 1). De plus, plusieurs chercheurs seniors et post-doctorants travaillent sur des projets spécifiques. En décembre 2020, 32 scientifiques étaient présents sur le campus pour un effectif total d’environ 290 personnes (14 nationalités). L’IPC bénéficie du soutien de plusieurs partenaires internationaux de coopération et de développement pour assurer ses missions.

 

L’IPC est également impliqué dans la formation de niveau post-universitaire. Chaque année, l’IPC accueille une centaine d’étudiants dans les domaines des sciences biomédicales et de l’ingénierie, ainsi que des étudiants en master et en doctorat en sciences de la vie de différentes universités basées au Cambodge et dans d’autres pays. L’IPC est également un partenaire de première ligne des Masters Internationaux d’Infectiologie issus d’un partenariat entre l’Université des Sciences de la Santé (USS, Phnom Penh) et de l’Université Paris-Saclay (France).

 

Les laboratoires de l’IPC sont parmi les plus efficaces au Cambodge et en Asie du Sud-Est (SEA) pour le diagnostic et l’étude de la transmission des agents pathogènes, l’analyse des marqueurs biologiques et génétiques de gravité ou de résistance aux antimicrobiens (RAM), la prévention des maladies infectieuses humaines / animales et la recherche clinique.

L'histoire de l’IPC

Décembre 1953:
L'histoire d'IPC
CRÉATION

Création de l'Institut Pasteur du Cambodge, suite à la proclamation de l'indépendance du Royaume du Cambodge (Directeurs: Dr Maurice Huard de 1953 à 1955, et Dr René Triau, 1955-1958). L'Institut a produit les premiers vaccins vétérinaires mais a rapidement augmenté sa capacité en vaccins humains contre la rage et la variole.

Janvier 1958
L'histoire d'IPC
DONNER LE NOM

Le nom donné est l'Institut Pasteur du Cambodge et ses tâches sont orientées vers la biologie et les pathologies humaines. (Directeurs: 1958-1960: Dr René Triau, 1960 - 1975: Dr Yves GOUEFFON). En 1961, le Dr Claude Chastel crée le service de virologie humaine et d'entomologie médicale, et isole le virus Chikungunya (1961), le virus de la dengue (1962) et le virus de l'encéphalite japonaise (1965).

1986 - 1994
L'histoire d'IPC
RENAÎT

L'Institut Pasteur du Cambodge est situé à Toul Kork renaît sous la direction du Dr. Kruy Sunlay. Des analyses biologiques et microbiologiques (parasites, dengue, diarrhée) sont développées et une formation académique est dispensée au personnel médical.

27 août 1992
L'histoire d'IPC
CONVENTION

Une convention entre le gouvernement du Cambodge et l'Institut Pasteur du Cambodge a été signée à Phnom Penh par le professeur Maxime Schwartz, directeur général de l'Institut Pasteur et le docteur Yim Chhay Ly pour l'État du Cambodge.

29 mars 1994
L'histoire d'IPC
PIERRE DE FONDATION

La pose de la première pierre est célébrée par le ministre français de la Santé, Mme Simone Veil et le Dr Chhea Tang, ministre de la Santé du Cambodge en présence du Pr Maxime Schwartz, directeur général de l'Institut Pasteur.

10 février 1995
L'histoire d'IPC
OUVERTURE OFFICIELLE

L'Institut Pasteur du Cambodge est officiellement inauguré par le Premier ministre du professeur Bernard Debré, ministre français de la coopération. Le Dr François Flye gouvernement royal du Cambodge, le prince Norodom Ranariddh, en présence du Sainte-Marie est officiellement la direction de l'Institut et Mme Kruy Sunlay, à l'origine de la renaissance de l'Institut Pasteur du Cambodge, est nommée directrice adjointe.

11 mars 2013
L'histoire d'IPC
60e ANNIVERSAIRE

Une cérémonie pour célébrer le 60e anniversaire de l'Institut Pasteur du Cambodge aura lieu en présence du Dr Mam Bunheng et du Pr Alice Dautry, directrice générale de l'Institut Pasteur. A cette occasion aura lieu la pose de la première pierre d'un bâtiment pour une recherche interdisciplinaire régionale sur les maladies transmissibles et les agents pathogènes émergents.

L'histoire de l’IPC

Décembre 1953:
L'histoire d'IPC
CRÉATION

Création de l'Institut Pasteur du Cambodge, suite à la proclamation de l'indépendance du Royaume du Cambodge (Directeurs: Dr Maurice Huard de 1953 à 1955, et Dr René Triau, 1955-1958). L'Institut a produit les premiers vaccins vétérinaires mais a rapidement augmenté sa capacité en vaccins humains contre la rage et la variole.

Janvier 1958
L'histoire d'IPC
DONNER LE NOM

Le nom donné est l'Institut Pasteur du Cambodge et ses tâches sont orientées vers la biologie et les pathologies humaines. (Directeurs: 1958-1960: Dr René Triau, 1960 - 1975: Dr Yves GOUEFFON). En 1961, le Dr Claude Chastel crée le service de virologie humaine et d'entomologie médicale, et isole le virus Chikungunya (1961), le virus de la dengue (1962) et le virus de l'encéphalite japonaise (1965).

1986 - 1994
L'histoire d'IPC
RENAÎT

L'Institut Pasteur du Cambodge est situé à Toul Kork renaît sous la direction du Dr. Kruy Sunlay. Des analyses biologiques et microbiologiques (parasites, dengue, diarrhée) sont développées et une formation académique est dispensée au personnel médical.

27 août 1992
L'histoire d'IPC
CONVENTION

Une convention entre le gouvernement du Cambodge et l'Institut Pasteur du Cambodge a été signée à Phnom Penh par le professeur Maxime Schwartz, directeur général de l'Institut Pasteur et le docteur Yim Chhay Ly pour l'État du Cambodge.

29 mars 1994
L'histoire d'IPC
PIERRE DE FONDATION

La pose de la première pierre est célébrée par le ministre français de la Santé, Mme Simone Veil et le Dr Chhea Tang, ministre de la Santé du Cambodge en présence du Pr Maxime Schwartz, directeur général de l'Institut Pasteur.

10 février 1995
L'histoire d'IPC
OUVERTURE OFFICIELLE

L'Institut Pasteur du Cambodge est officiellement inauguré par le Premier ministre du professeur Bernard Debré, ministre français de la coopération. Le Dr François Flye gouvernement royal du Cambodge, le prince Norodom Ranariddh, en présence du Sainte-Marie est officiellement la direction de l'Institut et Mme Kruy Sunlay, à l'origine de la renaissance de l'Institut Pasteur du Cambodge, est nommée directrice adjointe.

11 mars 2013
L'histoire d'IPC
60e ANNIVERSAIRE

Une cérémonie pour célébrer le 60e anniversaire de l'Institut Pasteur du Cambodge aura lieu en présence du Dr Mam Bunheng et du Pr Alice Dautry, directrice générale de l'Institut Pasteur. A cette occasion aura lieu la pose de la première pierre d'un bâtiment pour une recherche interdisciplinaire régionale sur les maladies transmissibles et les agents pathogènes émergents.

Main National Partners

Main International Partners