Edit

COVID-19 Updates

SERVICES

Centres de prévention de la rage

Depuis 1995, les trois centres de prévention de la rage de l’Institut Pasteur du Cambodge (IPC), Phnom Penh, Battambang et Kampong Cham ont proposé une prophylaxie post-exposition (PEP) contre la rage à plus de 500 000 patients blessés par des animaux.

SERVICES

Centres de prévention de la rage

Depuis 1995, les trois centres de prévention de la rage de l’Institut Pasteur du Cambodge (IPC), Phnom Penh, Battambang et Kampong Cham ont proposé une prophylaxie post-exposition (PEP) contre la rage à plus de 500 000 patients blessés par des animaux.

L’Institut Pasteur du Cambodge prend des mesures pour lutter contre la rage

Nous sommes à la pointe de la prévention de la rage au Cambodge en raison du nombre de patients traités, de l’étendue de la couverture géographique, du protocole de vaccination intradermique (ID) utilisé et de la disponibilité des immunoglobulines antirabiques équines (ERIG).

 

  • La première étape consiste à une sensibilisation grâce à l’éducation et une communication largement répandue à travers le Cambodge. Nous avons constaté un réel manque d’information sur cette terrible maladie.
  • La deuxième étape consiste à augmenter l’accès à la vaccination après une morsure. Comme prévu, l’Institut Pasteur du Cambodge a ouvert deux autres centres de prévention de la rage, l’un dans la province de Battambang (2018) pour couvrir la région nord-ouest tandis qu’un autre se trouve dans la province de Kampong Cham (2019) car de nombreuses routes nationales de la région nord-est se croisent à Kampong Cham. Actuellement, chacun des deux nouveaux centres offre une prophylaxie post-exposition contre la rage à pas moins de 1 000 patients chaque mois.
130 ans après que Louis Pasteur aie découvert le vaccin antirabique, nous dénombrons encore environ 800 décès par an au Cambodge. Ce n’est pas acceptable. C’est une urgence de santé publique ». L’Institut a récemment lancé un plan d’action de 5 ans pour lutter contre la rage au Cambodge, en collaboration avec le ministère de la Santé.
0
DÉCÈS PAR AN DE RAGE: 40% DE MOINS DE 15
0
LES PERSONNES MAMÉES DE CHIENS CHAQUE ANNÉE AU CAMBODGE

Nos actions

PLAN D’ACTION DE 5 ANS POUR LUTTER CONTRE LA RAGE AU CAMBODGE

 

Les gens en savent encore trop peu sur la rage, sa transmission et sa prévention. Notre plan d’actions sur 5 ans est de diffuser de l’information sur la rage simultanément dans tout le pays (2018-2023):

  • En 2018, le Camodge ne dispose que d’un seul centre de prévention de la rage est situé à la capitale, Phnom Penh.
  • Notre plan d’action sur 5 ans est de promouvoir l’accessibilité de la PPE contre la rage en créant au moins 2 autres centres de prevention contre la rage en province.

 

Livre

Un ouvrage illustré de 48 pages en khmer rédigé par l’Institut Pasteur du Cambodge, conçu et édité par le SIPAR, diffusé auprès de personnes ciblées dans tout le Cambodge. À ce jour le livre a été largement distribué:

  • Plus de 16 000 livres ont été distribués gratuitement dans les écoles et les bibliothèques mobiles, les clubs de jeunes, les prisons, les hôpitaux, les usines de confection, les centres de formation des enseignants…

  • 2000 livres ont été vendus à des ONG, des particuliers

  • 4000 livres ont été distribués gratuitement aux Pharmacies – Directeurs d’écoles

  • 32 500 livres ont été achetés par les entreprises pour être diffusés auprès de leur personnel et de leurs familles.

 

Campagnes de sensibilisation: sur les marchés cambodgiens, dans les écoles…

 

Médias-Événement

En 2020, nos principaux objectifs ont été atteints: Nous avons créé deux nouveaux centres de prévention de la rage en collaboration avec le département provincial de la santé du ministère de la Santé: un dans la province de Battambang (en 2018) et un autre dans la province de Kampong Cham (en 2019) avec la  même expertise et les mêmes tarifs que le centre de prévention de la rage de Phnom Penh.